Amanda Piña Vienne / Santiago du Chili / Mexico

Frontera I Border – A Living Monument

danse — premiere

Vaux-Hall

| ⧖ 1h30 | €18 / €15 | En plein air

Frontera I Border – A Living Monument de la chorégraphe mexico-chilienne Amanda Piña s’ancre dans une danse surgie dans le quartier d’El Ejido Veinte of Matamoros, Tamaulipas, à la frontière séparant le Mexique des États-Unis. Cette chorégraphie est exécutée par des jeunes précarisé·es par un contexte d’extrême violence liée à cet espace liminal où prospèrent narcotrafic, militarisation et industrie du travail bon marché. La danse dont Amanda Piña s’inspire est à l’origine une « danse de conquête » des Chrétien·nes sur les Maures créée par les Espagnol·es. Durant la colonisation de l’Amérique latine, elle s’est transformée en outil de propagande raciste. La différence entre blanc et non-blanc s’y est ainsi vue exportée, car « L’Indien·ne » était forcé·e à incarner le·la « Maure » à dominer tandis que le·la Chrétien·ne représentait l’Espagne. Cette danse a prolongé sa métamorphose et peut être comprise comme un rituel de résistance aux forces coloniales et de nos jours, néolibérales. À travers l’exploration d’une chorégraphie frontalière où s’entrelacent la culture hip-hop, les récits coloniaux de même que les pratiques et le mysticisme indigènes, Amanda Piña rappelle également que la frontière n’est pas uniquement un lieu mais aussi une inscription dans les corps qui participe à leur processus de racialisation. Les corps eux-mêmes sont donc porteurs de frontières, et certains plus que d’autres.

 

Présentation : Kunstenfestivaldesarts-BOZAR-Ville de Bruxelles/Stad Brussel

Direction artistique, chorégraphie : Amanda Piña | Conception artistique : Michel Jimenez | Chorégraphie, transmission : Rodrigo de la Torre Coronado | Recherche : Juan Carlos Palma Velasco, Amanda Piña | Performance : Matteo Marziano Graziano, Daphna Horenczyk, Paula Andrea Chaves Bonilla, Dafne del Carmen Moreno, Juan Carlos Palma Velasco, Cristina Sandino, Rodrigo de la Torre Coronado, Lina María Venegas, Marco Torrice, Ezra Fieremanz, Juan Cruz Cizmar | Transmission à Bruxelles : Dafne del Carmen Moreno, Melting Pot dance practice | Musique en direct, composition : Christian Müller | Percussion en live : Julio Cesar Cervantes Herrera | Recherche, théorie, dramaturgie : Nicole Haitzinger | Costume : La mata del veinte, Julia Trybula | Gestion de la production : nadaproductions, Janina Weißengruber, Daniel Hüttler | Distribution internationale, gestion des tournées : Something Great (Berlin) | Conseiller principal : Marie-Christine Barrata Dragono | Management : Angela Vadori Smart.at | Production : nadaproductions | Coproduction : Kunstenfestivaldesarts, Kiasma Museum of Contemporary Arts Finland, asphalt Festival Düsseldorf | Financé par : Ville de Vienne (Kulturabteilung der Stadt Wien) | La recherche de EHM Vol.4 Danza y Frontera a été développée avec le soutien de : Ministère des Affaires étrangères du Mexique, Ambassade du Mexique à Vienne ; l'Ecole nationale de danse folklorique du Mexique, INBA, Institut national des Beaux-Arts du Mexique | Performances à Bruxelles avec le soutien du Österreichischen Kulturforums Brüssel

→ see also: Stream of Thoughts

19.05

20.05

21.05

22.05

website by lvh